retour à la liste

Ewan plus rapide que Bonifazio et Coquard

14 October 2020

La 108e édition du Grand Prix de l'Escaut a, comme d'habitude, connu un sprint puissant à l'arrivée. Les équipes des meilleurs sprinteurs ont contrôlé la course presque parfaitement. Dans ce sprint annoncé, c'est l'Australien Caleb Ewan qui a remporté la victoire.

 

Comme il n'était pas possible de prendre le départ de la 108e édition du Grand Prix de l'Escaut à Terneuzen, Schoten est devenu le point central du plus ancien classique de printemps flamand du calendrier. 10 tours locaux de 17,3 km. Au départ il y avait beaucoup d'hommes rapides qui pouvaient faire le beau temps dans ce que l'on appelle le Championnat du monde non officiel des sprinteurs. Ewan, Bennett et Ackermann, entre autres, se sont affrontés.

Dès le deuxième tour, il y a eu une échappée, malgré le rythme très rapide de la course. 8 coureurs se sont échappés : Wirtgen (Bingoal - Wallonie Bruxelles), Schär (CCC Team), Gruzdev (Astana Pro Team), Cavendish (Bahreïn - McLaren), Havik (Riwal Securitas Cycling Team), McCabe (Israel Start-Up Nation), Juul-Jensen (Mitchelton-Scott) et Askey (Groupama-FDJ). Après la première heure de course, pas moins de 49 km avaient déjà passés.

L'échappée n'a jamais eu beaucoup d'avance sur le circuit à Schoten. Le peloton les a laissés rouler avec environ 1'25" d'avance, mais les a toujours gardés en vue. A deux tours de l'arrivée, l’histoire de Cavendish était terminée en tête de la course. Entre-temps, le peloton s'est rapproché du groupe de tête, qui avait encore 30 secondes d'avance.

Au début du dernier tour, la différence était environ 17 secondes. Au front, Askey a tenté de faire une extension en solo de sa fuite. Le Hollandais Havik pouvait lui rejoindre et il a attaqué lui-même. Au peloton, les gars de Deceunick-Quick-Step et Trek-Segafredo ont pris la situation en mains.

A 8 km de l'arrivée, l'histoire de Havik et du groupe de poursuivants est terminée. Le peloton a parfaitement contrôlé la course et a pu commencer à préparer le sprint. Les différents trains formés pour les sprinteurs des équipes de Deceuninck - Quick-Step, Trek-Segafredo, UAE Team Emirates, Lotto-Soudal et Bora-hansgrohe.

Dans le dernier kilomètre, c'est Alpecin-Fenix qui a amené Merlier en tête et Kristoff allait préparer le sprint pour Jasper Philipsen. De la roue de Kristoff, Ewan est soudainement passé devant lui aussi. Il s'est détendu et a sprinté de manière convaincante vers la victoire avant Ackermann et Bonifazio. Le numéro deux, Ackermann, a finalement été déclassé pour s'être écarté de sa ligne, ce qui a résulté en un accident de Jensen, faisant remonter Bonifazio d'une place et Coquard à la troisième place.

Ce 108e Grand Prix de l’Escaut a sans aucun doute été une édition d'automne unique. Egalement pour Caleb Ewan, qui a pu gagner lors de sa première participation au Grand Prix de l’Escaut. 

Photo: Photonews

Related news