Historique

Netherlands

1. Fabio Jakobsen

Germany

2. Maximilian Richard Walscheid

United Kingdom

3. Christopher Lawless

  • France
    4. Hugo Hofstetter
  • Belgium
    5. Roy Jans
  • Belgium
    6. Kris Boeckmans
  • Austria
    7. Marco Haller
  • Latvia
    8. Emils Liepins
  • Belgium
    9. Jasper Philipsen
  • Italy
    10. Matteo Moschetti
  • Belgium
    11. Jonas Van Genechten
  • Netherlands
    12. Maarten van Trijp
  • Denmark
    13. Nicolai Philip Brochner Nielsen
  • Belgium
    14. Timothy Dupont
  • Belgium
    15. Amaury Capiot
Year 11 22 33
2019
NL
Fabio Jakobsen
DE
Maximilian Richard Walscheid
GB
Christopher Lawless
2018
NL
Fabio Jakobsen
DE
Pascal Ackermann
GB
Christopher Lawless
2017
DE
Marcel Kittel
IT
Elia Viviani
FR
Nacer Bouhanni
2016
DE
Marcel Kittel
GB
Mark Cavendish
DE
André Greipel
2015
NO
Alexander Kristoff
BE
Edward Theuns
BY
Yauheni Hutarovich
2014
DE
Marcel kittel
US
Tyler Farrar
NL
Danny van Poppel
2013
DE
Marcel Kittel
GB
Mark Cavendish
NL
Barry Markus
2012
DE
Marcel Kittel
US
Tyler Farrar
NL
Theo Bos
2011
GB
Mark Cavendish
RU
Denis Galimzyanov
BY
Yauheni Hutarovich
2010
US
Tyler Farrar
AU
Robbie McEwen
DE
Robert Förster
2009
IT
Allesandro Petacchi
NL
Kenny van Hummel
CA
Dominique Rollin
2008
GB
Mark Cavendish
BE
Tom Boonen
AU
Robbie McEwen
2007
GB
Mark Cavendish
AU
Robbie McEwen
BE
Gert Steegmans
2006
BE
Tom Boonen
NL
Steven de Jongh
BE
Gert Steegmans
2005
NL
Thorwald Veneberg
LT
Tomas Vaitkus
IT
Simone Cadamuro
2004
BE
Tom Boonen
AU
Robbie McEwen
IT
Simone Cadamuro
2003
BE
Ludovic Capelle
EE
Jaan Kirsipuu
DE
Steffen Radochla
2002
AU
Robbie McEwen
BE
Tom Steels
NL
Stefan van Dijk
2001
IT
Endrio Leoni
NL
Jeroen Bijlevens
NO
Kurt-Asle Arvesen
2000
IT
Endrio Leoni
NL
Jeroen Bijlevens
NL
Leon van Bon
1999
NL
Jeroen Blijlevens
DE
Erik Zabel
NL
Tristan Hoffman
1998
NL
Servais Knaven
NL
Leon van Bon
BE
Bart Leysen
1997
DE
Erik Zabel
BE
Johan Museeuw
BE
Andrei Tchmil
1996
BE
Frank Vandenbroucke
BE
Tom Steels
BE
Eric Vanderaerden
1995
IT
Rossano Brasi
BE
Peter Roes
IT
Giovanni Fidanza
1994
BE
Peter Van Petegem
BE
Dirk De Wolf
UZ
Djamolidine Abdoujaparov
1993
IT
Mario Cipollini
BE
Wilfried Nelissen
IT
Giuseppe Citterio
1992
BE
Wilfried Nelissen
BE
Johan Museeuw
NL
Michel Cornelisse
1991
IT
Mario Cipollini
BE
Jan Bogaert
BE
Johan Capiot
1990
NL
John Talen
BE
Eric Vanderaerden
BE
Johan Museeuw
1989
BE
Jean-Marie Wampers
BE
Frank Hoste
NL
John van den Akker
1988
NL
Jean-Paul van Poppel
BE
Eddy Planckaert
NL
Hans Daams
1987
BE
Etienne De Wilde
NL
Jean-Paul van Poppel
BE
Marnix Lameire
1986
NL
Jean-Paul van Poppel
BE
Wim Arras
BE
Eric Vanderaerden
1985
NL
Adrie van der Poel
BE
Ludwig Wijnants (gediskwalificeerd)
BE
Marc Sergeant (gediskwalificeerd)
1984
BE
Ludo Peeters
BE
Jean-Marie Wampers
BE
Ludwig Wijnants
1983
BE
Jan Bogaert
BE
Ludo Schurgers
BE
Frank Hoste
1982
BE
Ludo Schurgers
BE
Jan Nevens
BE
Charles Jochums
1981
NL
Ad Wijnands
BE
Willy Teirlinck
BE
Jos Jacobs
1980
BE
Ludo Peeters
BE
René Martens
NL
Jan Raas
1979
BE
Daniel Willems
BE
Frank Hoste
BE
Alfons De Wolf
1978
DE
Dietrich Thurau
NL
Martin Havik
NL
Aad van den Hoek
1977
BE
Marc Demeyer
BE
Ludo Peeters
BE
Ronan De Meyer
1976
BE
Frans Verbeeck
BE
Roger De Vlaeminck
BE
Gustaaf Van Roosbroeck (gediskwalificeerd)
1975
BE
Ronald De Witte
DE
Dietrich Thurau
BE
Freddy Maertens
1974
BE
Marc Demeyer
BE
Julien Stevens
BE
Englebert Opdebeeck
1973
BE
Freddy Maertens
BE
Louis Verreydt
BE
Marc Demeyer
1972
BE
Eddy Merckx
BE
Herman Vanspringel
BE
Willy Planckaert
1971
BE
Gustaaf Van Roosbroeck
BE
Frans Mintjens
BE
Johan De Muynck
1970
BE
Roger De Vlaeminck
BE
Raf Hooyberghs
BE
Alfons Scheys
1969
BE
Walter Godefroot
BE
Roger De Vlaeminck
NL
Rini Wagtmans
1968
BE
Ward Sels
NL
Harry Steevens
NL
Gérard Vianen
1967
BE
Paul In 't Ven
NL
Henk Nijdam
BE
Joseph Mathy
1966
BE
Jos Spruyt
BE
Rik Pauwels
BE
Louis Proost
1965
BE
Willy Vannitsen
BE
Louis Proost
BE
Jos Huysmans
1964
BE
Jos Hoevenaars
BE
Jos Huysmans
BE
Frans Aerenhouts
1963
BE
Petrus Oellibrandt
BE
Guillaume Van Tongerloo
BE
Alfons Hellemans
1962
BE
Petrus Oellibrandt
BE
John Van Tongerloo
BE
Vic Van Schil
1961
BE
Raymond Vrancken
BE
Marcel Janssens
NL
Piet van Hees
1960
BE
Petrus Oellibrandt
BE
Marcel Buys
NL
Michel Stolker
1959
BE
Willy Butzen
BE
Lucien Demunster
BE
Jef Van Bael
1958
BE
Raymond Vrancken
BE
Frans Van Looveren
BE
Jef Van Bael
1957
BE
Rik Van Looy
BE
Rik Luyten
BE
Jan Van Gompel
1956
BE
Rik Van Looy
BE
Marcel Janssens
DK
Kaj-Allan Olsen
1955
BE
Briek Schotte
BE
Marcel Janssens
BE
Jos De Feyter
1954
BE
Roger Decock
BE
Willy Lauwers
BE
Ernest Sterckx
1953
NL
Hans Dekkers
BE
Leo Buyst
BE
Karel Debaere
1952
BE
Roger De Corte
BE
Karel Debaere
BE
Ernest Sterckx
1951
BE
Ernest Sterckx
BE
Valére Ollivier
BE
Georges Claes
1950
BE
André Pieters
BE
Lode Poels
BE
Ernest Sterckx
1949
BE
Roger De Corte
BE
Valère Ollivier
BE
Ernest Sterckx
1948
BE
Achiel Buysse
BE
Frans Knaepkens
NL
Theo Middelkamp
1947
BE
René Mertens
BE
Albert Sercu
NL
Theo Middelkamp
1946
BE
Stan Ockers
BE
Ernest Sterckx
BE
Gustaaf Van Overloop
1944
BE
Frans Knaepkens
BE
Staf Bonvarlez
BE
Louis Joris
1943
BE
Eloi Meulenberg
BE
Roger Van Melkebeke
BE
Robert Van Eenaeme
1942
BE
Lode Busschops
BE
Lode Janssens
BE
Hector Bruneel
1941
BE
Stan Ockers
BE
Odiel Van Den Meerschaut
BE
Emiel Faignaert
1939
BE
Achiel Buysse
BE
Auguste Toubeau
BE
Roger Vandendriessche
1938
BE
Antoon Dignef
BE
Aloïs De Bruyne
BE
Achiel Buysse
1937
BE
Sylvain Grysolle
BE
Michel D'Hooghe
BE
Jef Huts
1936
BE
Marcel Van Schil
BE
Frans Van Hassel
BE
Camiel Michielsen
1935
BE
Gérard Loncke
BE
Ward Vissers
BE
Gustaaf Deloor
1934
BE
Léon Tommies
BE
Fred Hamerlinck
BE
Jef Moerenhout
1933
BE
Jozef Horemans
BE
Louis Hardiquest
BE
Louis Duerloo
1932
BE
Godfried De Vocht
BE
Denis Verschueren
BE
Lucien Verdyck
1931
BE
Godfried De Vocht
BE
Odiel Van Hevel
BE
Denis Verschueren
1930
BE
Denis Verschueren
BE
Jef Wauters
BE
August Reyns
1929
BE
Jef Wauters
BE
André Verbist
BE
Fred Hamerlinck
1928
BE
Jef Dervaes
BE
André Verbist
BE
Jan Mertens
1927
BE
Georges Ronsse
BE
Armand Van Bruaene
BE
Constant Van Impe
1926
BE
Jef Dervaes
BE
Jan Mertens
NL
Marinus Valentijn
1925
BE
Karel Van Hassel
BE
André Verbist
BE
Rik Hoevenaars
1924
BE
René Vermandel
BE
Denis Verschueren
BE
Adolf Van Bruaene
1923
BE
Emiel Thollembeek
BE
Maurice De Waele
BE
Denis Verschueren
1922
BE
Florent Vandenberghe
BE
Henri Moerenhout
BE
Alfons Van Hecke
1921
BE
René Vermandel
BE
Isidoor Mechant
BE
John Van Ruysseveldt
1920
BE
Victor Lenaers
BE
Jean-Baptiste Mosselmans
BE
Jacques Bervoets
1919
BE
Isidoor Mechant
BE
Karel Block
BE
Marcel Buysse
1914
BE
Jacques Octave
BE
Guillaume Perwez
BE
Edmond Dessy
1913
BE
Jef Van Wetter
BE
Vermeylen
BE
Yzermans
1912
BE
Jef Van Wetter
BE
Frans Tyck
BE
Vermeylen
1911
BE
Florent Luyckx
BE
Frans Tyck
BE
Jan Van Ingelghem
1910
BE
Florent Luyckx
BE
Jozef Bouw
BE
Louis Valckenaers
1909
BE
Raymond Van Parijs
BE
Jules Wiot
BE
Baets
1908
BE
Adrien Kranskens
BE
Guido Devogelaere
BE
Jules Bayens
1907
FR
Maurice Leturgie
BE
Eugène Platteau
BE
François Verstraeten

2017-04-05 105e Scheldeprijs

Le 105ième Prix de l’Escaut restera pour toujours dans la mémoire la dernière course Belge officielle de Tom Boonen. Comme cérise sur le gateau Mol, le domicile de Tom, devient exceptionnellement pour une seule fois la commune de départ du classique Anversois.
Le maire Paul Rotthier était le hôte fier à Mol, où sous un soleil printanier et chaleureux, un grand nombre de fans accueillait le Prix de l’Escaut très enthousiaste. A 12h15 les 166 participants (sans Mark Cavendish, souffrant d’une blessure au talon) prenaient le départ au Rondplein et très vite 7 coureurs décampaient : Christophe Prémont, Julien Stassen,  Marco Mathis, Frederik Veuchelen, Stijn Steels, Pim Lighthart,  Eugert Zhupa. Ils prenaient jusqu’à cinq minutes d’avantage , mais le peloton les tenait toujours sous contrôle.  Ligthart et le champion Albanais Zhupa étaient les derniers survivants.  Dans les rues de Schoten, dans l’avant dernier circuit local, ils ont été ratrappés par le peloton déchainé.
Pendant la préparation du sprint final, à 4 kms de l’arrivée, le long le canal Albert à Schoten, une chute à eu lieu par laquelle André Greipel et Dylan Groenewegen perdaient toutes leurs chances.  Bien piloté par e.a. Tom Boonen, s’était  assez simple pour Marcel Kittel de battre le champion olympique Elia Viviani et le sprinter Français Nacer Bouhani.  L’Allemand remportait pour la cinquième fois  le Prix de l’Escaut et poursuivait la série victorieuse de Quick-Step.

2016-04-06 104e Scheldeprijs

162 coureurs prennent le départ  du 104e GP de l’Escaut à Schoten, où il fait frais et venteux.
L’organisation a décidé de prendre quelques mesures pour tenter d’améliorer la sécurité des coureurs. D’abord en limitant le nombre d’équipes au départ (22 au lieu de 25) et une modification du dernier kilomètre en empruntant quelques courbes avant la dernière ligne droite afin d’allonger le péloton.
Après 15 km, une échappée de 6 coureurs se forme avec Lieuwe Westra, Berden de Vries, Steve Tronet (champion de France), Sander Helven, Nico Denz en Tomasz Kiendys. Le péloton laisse partir. Jérôme Baugnies part seul en contre, en vain. Le péloton contôle l’échappée (avance maximale entre 4 et 5 minutes).
A l’approche des trois circuits locaux, un regroupement total  s’opère. Tour à tour, Frederik Backaert, Brian van Goethem, Preben Van Hecke (champion de Belgique), Sébastien Turgot, Enrique Sanz, Maxime Cram et Nikolay Mihaylov tentent leur chance. Cependant, le sprint massif attendu est inévitable. 
Marcel Kittel s’impose de justesse devant Mark Cavendish et André Greipel. Edward Theuns, l’an passé deuxième, termine quatrième et premier Belge.  Marcel Kittel devient avec quatre victoires, recordman de l’épreuve.  
Remarque: durant toute la course, il n’y avait aucune chute à noter. 

2014-04-09 102e Scheldeprijs

C’est par de douces températures printanières que les 198 participants se retrouvent au MAS pour prendre le départ de la 102e édition de l’ancienne classique anversoise. Un public nombreux, beaucoup d’ambiance, bref tout ce qu’il faut pour créer une atmosphère festive ! René Mertens, âgé de 92 ans, un ancien vainqueur de l’épreuve et invité d’honneur, a lui aussi pris le chemin du départ.  Le Prix de l’Escaut représente pour lui un important rendez-vous annuel. Alors qu’il est sur le bord de la route, il est soudainement victime d’une crise cardiaque  qui lui est fatal.  « René n’aurait pas pu connaître de plus beaux adieux », commentent ses amis.  Une minute de silence avant le départ rend hommage au vainqueur de l’édition 1947...  Le déroulement sportif de cette édition du Prix de l’Escaut se passe sans le moindre problème et la course est très rapide.  Six coureurs font partie d’une échappée qui se dessine très tôt et va presque jusqu’au bout (du km 5 au km 197 !). Il s’agit de Luke Rowe, Jan Ghyselinck, Ivan Balykin, Andrea Fedi, Alessandro Bazzana et Dimitriy Gruzdev. La course se termine néanmoins par le traditionnel et inévitable sprint massif. Sans  Cavendish (souffrant après Milan-Sanremo),  Marcel Kitttel a tous les atouts de son côté. L’Allemand s’impose en effet très facilement, et ce pour la troisième fois consécutive. Cette victoire lui permet d’égaliser le record jusqu’alors détenu par Peet Oellibrandt et Mark Cavendish. 

2013-04-03 101e Scheldeprijs

Il fait un froid de canard lorsque les 193 participants au 101e Prix de l’Escaut s’élancent du MAS d’Anvers. Peu avant le départ Mark Cavendish, trois fois vainqueur de l’épreuve et jusqu’alors toujours invaincu, a pu admirer le magnifique diamant qui sera remis en fin d’après-midi à Schoten au vainqueur de l’épreuve.  Neuf coureurs partent très tôt dans une échappée (Rast, Brammeier, Ojavee, Venter, Vanbilsen, Borchi, Kamyshev, Jensen et Barbé) mais le peloton ne leur laisse jamais créer un écart significatif. Après 50 km de course, des éventails se forment dans le peloton mais une chute de Cancellara et Eisel, heureusement sans gravité, ramène la tranquillité au sein du groupe. C’est ensuite au tour de  Sven Vandousselaere, Matthew Brammeier et Stefano Borchi de prendre la clé des champs. Ils creusent un écart de 3 minutes mais sont néanmoins rejoints à Schoten. Un sprint massif est alors inévitable et c’est Marcel Kittel qui est le plus véloce. Mark Cavendish, déçu, prend la seconde place. Il est réconforté par Peta Todd (sa future épouse) et sa fille Delilah Grace qui fête ce jour-là son premier anniversaire.

2012-04-04 100e Scheldeprijs

Pour la première fois, le départ est donné au célèbre MAS d’Anvers. Le public est  venu nombreux pour applaudir les 189 coureurs de cette 100ème  édition qui se veut festive.  À l’entrée du dernier tour de circuit, Kevin Hulsmans est le denier rescapé d’une désormais traditionnelle longue échappée.  C’est alors que la pluie se met à tomber sur la course qui jusqu’alors s’était déroulée sous un soleil radieux.  La course ressemble dès ce moment à un véritable exercice d’équilibre. Plusieurs chutes se produisent d’ailleurs dans le final.  Le jeune allemand Marcel Kittel est le plus rapide au sprint où il devance un ancien vainqueur, Tyler Farrar, ainsi que Theo Bos. Tom Van Asbroeck  est le premier belge. Il termine à la 13ème place.

2011-04-06 99e Scheldeprijs

C’est sous un splendide soleil printanier que 194 coureurs prennent le départ (25 équipes, 33 nationalités) du 99e Prix de l’Escaut. Le directeur du Tour de France Christian Prudhomme est l’un des milliers de spectateurs présents sur la Grand Place d’Anvers, noire de monde. L’échappée classique se forme pratiquement au moment où est donné le départ officiel à Schoten. David Boucher, Adriano Malori, Vladimir Isaichev, Baptiste Planckaert et Dieter Cappelle sont les attaquants du jour. Ils parviennent à creuser un écart maximal de 5’15”. Leur avance va par la suite diminuer progressivement et au km 179, à l’occasion de l’avant-dernier circuit local, le seul rescapé de l’échappée matinale, Adriano Malori, est à son tour repris par le peloton. Dès ce moment tout va très vite en direction de l’arrivée. Quelques chutes se produisent, preuve de la grande nervosité qui règne au sein du peloton. Tom Boonen est victime de deux crevaisons mais il peut à chaque fois rentrer. Edvald Boasson-Hagen entre quant à lui en collision avec un arbre et se brise trois côtes. Lors du sprint final, personne n’est en mesure de mettre Mark Cavendish à mal, lequel remporte le Prix de l’Escaut pour la troisième fois en trois participations. Une chute se produit derrière lui et, entre autres victimes, on trouve Tyler Farrar et Wouter Weylandt, heureusement sans trop de mal. Sjef De Wilde est par contre en plus mauvais état et l’on craint même qu’il reste paralysé. Ce n’est heureusement pas le cas. Sjef est transporté aux soins intensifs mais il peut les quitter quelques jours plus tard et est vite remis sur pieds. Le sprint final à Schoten est caractérisé par une chute pour la deuxième fois en trois ans. Ce qui produit une inévitable polémique et la préparation de la 100eédition commence dès lors encore plus tôt que de coutume.....

2008-04-16 96e Scheldeprijs

« J’aime participer à cette course », clame Tom Boonen sur la Grand Place d’Anvers où, trois jours après une nouvelle victoire à Roubaix, il se retrouve une nouvelle fois au centre de l’intérêt. Peet Oellibrandt, le recordman de l’épreuve avec trois victoires, est également présent à Anvers. En ce jour, son record est en effet en danger.  Koen Barbé et Albert Timmer sont les attaquants de la journée. Ils creusent un écart de 13 minutes mais après 180 km de course, on assiste à un regroupement général. Le Britannique Stannard et le Français Boucher tentent le coup dans le final, mais un sprint massif est toutefois inévitable. Tom Boonen croit qu’il a course gagnée et se relève mais Mark Cavendish produit un dernier effort et le saute sur la ligne. Adieu victoire, adieu record (provisoire). Tom parvient malgré tout à relativiser sa déception et on assiste à une scène très comique sur le podium lorsqu’un exubérant Cav, une bouteille de champagne dans la main, culbuta de la marche du podium sur laquelle il était grimpé. 

2007-04-18 95e Scheldeprijs

176 coureurs signent la feuille de départ sur la Grand Place d’Anvers. Tom Boonen n’est pas parmi eux. Le coureur originaire de Balen a en effet été victime quelques jours auparavant d’un accident de voiture et il suit l’épreuve à bord de la voiture de l’équipe Quickstep, aux côtés du directeur sportif. La première heure de course se déroule à la moyenne de 59,7 km/h. Après deux heures de course, cette dernière est de 48,9 km. L’allure est si rapide qu’aucune échappée ne parvient à se développer. Van Impe, Eeckhout, Moeren­hout, Thys, Weylandt, Knaven, Dehaes essaient néanmoins tous de prendre les devants mais en vain. Dans le final, Mattan et Gardeyn tentent eux aussi leur chance, mais les coureurs de la formation Lotto, coéquipiers de Robbie McEwen opèrent un regroupement général. Lors du sprint massif, l’Australien est surpris et battu par le tout jeune Mark Cavendish (Telekom). Vous avez dit Mark comment ?

Mark Cavendish (°Laxey/Isle of Mann 21.05.1985)

Le petit mais fort de caractère Britannique est le sprinter le plus rapide de sa génération et l’un des meilleurs de toutes l’histoire du cyclisme. Le Prix de l’Escaut 2007 fut sa première grande victoire. Depuis lors, il a gagné l’épreuve à trois reprises, Milan-Sanremo en 2009, le Championnat du Monde en 2011 ainsi que trente étapes du Tour de France, dont il s’est également adjugé le classement par points en 2011. En 2013, grâce à sa victoire au terme de la douzième étape du Tour de France, il atteignit la barre des cent victoires obtenues chez les professionnels. 

1963-07-30 51e Scheldeprijs

Il fait très chaud en ce mardi de kermesse 1963 à Schoten. Le Prix de l’Escaut est entièrement placé sous le signe du Championnat du Monde qui se déroulera le 11 août à Renaix où s’écrira une nouvelle page de l’histoire du cyclisme. Mais cela les 85 coureurs au départ du 51e Prix de l’Escaut ne le savent pas encore.  
John Van Tongerloo, Huub Zilverberg et Hugo Hellemans s’échappent dans les circuits locaux. Peet Oellibrandt sort seul encontre et dans le final il est une nouvelle fois le plus fort.  Van Tongerloo, Hellemans et Zilverberg doivent le laisser filer. John de Meerle prend la seconde place, tout comme cela avait déjà été le cas l’année précédente. Grâce à cette troisième victoire, Peet Oellibrandt devient le détenteur du record de l’épreuve.

1962-07-31 50e Scheldeprijs

C’est avec vingt minutes de retard que les 90 partants prennent le départ. En effet, à cause d’un énorme embouteillage au lieu-dit ‘konijnenpijp’, beaucoup de coureurs venant de Flandres occidentale et orientale n’ont pas pu arriver à Schoten à temps.  André Noyelle, Robert De Middeleir et Pol Rosseel arrivent irrévocablement trop tard. Peet Oellibrandt est un des derniers à se présenter sur la ligne de départ, mais aujourd’hui, les derniers seront les premiers!
Dans le final, Peet Oellibrandt et John Van Tongerloo s’échappent;  Vic Van Schil sort en contre, mais trop tard. Peet est plus rapide que John et remporte le Prix de l’Escaut ‘en or’, ce qui est en fait son deuxième succès à Schoten.

1960-08-02 48e Scheldeprijs

...

PETRUS OELLIBRANDT - Beveren-Waas 01.12.1935- †15.06.2014)

C’était un coureur très doué dans les courses d’un jour. Le plus grand succès de sa carrière est sans conteste son titre de champion de Belgique obtenu en 1959 à Herentals, devant la porte de l’encore tout jeune ‘Empereur’. Ce jour-là, Rik Van Looy fut l’auteur d’une longue échappée, mais il fut rejoint dans les circuits locaux.  Son record de trois victoires dans le Prix de l’Escaut a été égalé en 2011 par Mark Cavendish (2007-2008-2011).  Mais, tous les records sont à battre... En 2016  Marcel Kittel remportait (après 2012-2013-2014) son 4ième victoire et devenait le seul détenteur du record.