retour à la liste

DES ADIEUX DEVANT LES SIENS

30 August 2016

C’est à l’occasion de Paris-Roubaix que Tom Boonen mettra un terme à sa carrière de coureur professionnel. Trois jours plus tôt, le roi des classiques se retrouvera chez lui au centre d’une fête populaire, lorsque le Prix de l’Escaut qui part traditionnellement d’Anvers, verra son départ se donner, pour une seule fois, à Mol. « J’ai été incroyablement honoré lorsque les organisateurs du Prix de l’Escaut m’ont fait part de leur projet », explique Tom. « Le Prix de l’Escaut est une course à la réputation bien établie, avec un riche palmarès. J’éprouve beaucoup de fierté et de gratitude. Ce sera une journée exceptionnelle pour mes supporters et même s’il y aura vraiment beaucoup de monde à Mol ce jour-là, ce sera un plaisir d’en faire partie. L’agitation sera grande avant le départ de la course, cela je le sais déjà. Mais après la course, j’irai dormir tôt car je veux rester très concentré jusque Paris-Roubaix, où j’aurai de l’ambition. »

Les coureurs signeront la feuille de départ sur la Rondplein de Mol. Ensuite, ils effectueront une boucle à travers la Campine, en passant par Balen. Après 50 bornes, le peloton repassera une nouvelle fois par le lieu de résidence de Tom Boonen. « C’est près de Tielen, après environ 108 kilomètres de course, que le peloton reviendra sur le parcours traditionnel du Prix de l’Escaut », fait savoir Jef Peeters au nom de l’organisation locale.

Paul Rotthier, le bourgmestre de Mol, est enchanté de cette opportunité unique pour sa localité de se retrouver sur le devant de la scène. « Nous avons la ferme intention d’en faire une fête incroyable », annonce-t-il. « Il y a quinze ans, Tom Boonen avait remporté la Flèche sud campinoise de manière impressionnante. Son directeur sportif actuel, Wilfried Peeters, avait cette année-là mit un terme à sa carrière de coureur. Quelques années plus tard, la boucle est bouclée. Que les organisateurs du Prix de l’Escaut nous donnent la possibilité de saluer Tom Boonen dans son propre village au départ de sa dernière course sur le sol belge est quelque chose d’absolument unique. Nous ne négligerons aucun détail afin que cette journée soit inoubliable. »

Le Prix de l’Escaut fait partie du circuit Flanders Classics. Wim Van Herreweghe, l’homme qui a déplacé le départ du Tour des Flandres de Bruges à Anvers, est heureux de l’initiative prise par les organisateurs du Prix de l’Escaut. « Un coureur avec un palmarès et le charisme de Tom Boonen mérite que lui soit rendu un tel hommage. Boonen a dominé les printanières flamandes pendant une quinzaine d’années au cours desquelles il est monté à 17 reprises sur le podium d’une épreuve Flanders Classics. J’espère que Tom pourra profiter pleinement de l’hommage qui lui sera rendu devant les siens. Tel que je le connais, cela ne se fera pas au détriment de ses prestations sportives. Flanders Classics attend encore de grandes choses de sa part au cours de sa dernière campagne printanière. »

Piet De Smet, l’organisateur du Prix de l’Escaut, met l’accent sur le fait que le déménagement du départ de la course à Mol est dû à une circonstance tout à fait unique et ne se reproduira pas à l’avenir. Il a pris contact à ce sujet avec Tom Boonen pour la première fois au début du mois d’août. « Notre proposition a tout de suite enthousiasmé Tom. Nous voulions lui donner la possibilité de faire ses adieux devant son propre public et nous sommes très fiers qu’il ait souhaité suivre notre idée. Le Prix de l’Escaut pourra ainsi rendre hommage au meilleur coureur belge – un Anversois de surcroît, de ces quinze dernières années. »

Photo: © Dirk Cuyt

Related news