retour à la liste

CAVENDISH: “JE SUIS DÉÇU!”

7 April 2016

“Mon équipe avait fait un super boulot pour moi tout au long de la journée. En contrôlant l’échappée, en me plaçant devant sur les pavés…Et en m’amenant bien dans la roue de Kittel, comme je le voulais. Je savais que Marcel serait devant dans la dernière ligne droite, ca il a le meilleur train.”

Il a alors cru en ses chances. “Avant la dernière légère courbe , je ne voyais pas bien l’arrivée, et quand Kittel a produit son effort, j’ai cru qu’il était parti trop loin”, décrit Mark Cavendish.”Je suis revenu à sa hauteur. Mais je n’ai pas su accélérer une deuxième fois. Avant, je savais faire ça, mais là, je n’y suis pas arrivé. Alors, il faut le reconnaître , c’est que Kittel était plus fort que moi, tout simplement, car je ne me suis quand même pas planté dans mon effort dans ce sprint.”
Sa déception s’est cependant effacée quand il a du commenter sa participation à Paris-Roubaix. “Je ne l’ai fait qu’une fois, quand j’étais champion du monde”, se papprelle-t-il. “Après, j’avais été chez Quick Step en espérant apprendre sur ces classiques. Mais je ne pouvais pas faire Roubaix. Je n’avais pas une super relation avec Wilfried Peeters, qui faisait les sélections. Je sais que je ne peux pas remporter l’Enfer du Nord, mais je ferai tout pour aider l’équipe et notamment Boasson-Hagen. Pour une fois que je peux me mettre au service de ceux qui travaillent pour moi habituellement, c’est motivant.”

Source: La Dernière Heure 07.04.16 par Julien Gillebert 

Foto: © Digitalclickx

Related news