retour à la liste

Avec un peloton réduit et un final remanié

6 April 2016

Mais il y avait eu d’autres cas dans le passé. Comme en 2012, une photographe anglaise avait été lourdement heurté par des coureurs qui avaient glissé sur la ligne d’arrivée trempée par la pluie.

Sans oublier, en 2011, la gamelle du regretté Wouter Weylandt et de Tyler Farrar, mais aussi de Sjef De Wilde (qui n’a ensuite plus jamais retrouvé son niveau, après s’être fracturé des vertèbres), et une autre en 2009, qui avait notamment impliqué Tom Boonen et Robbie Mc Ewen. Face à ces quatre chutes massives en six éditions, qui ont donné au GP de l’Escaut la réputation d’être une course dangereuse, les organisateurs ont décidé de revoir leur épreuve pour tenter d’améliorer la sécurité des coureurs.
D’abord en limitant le nombre d’équipes au départ. Cette course Hors Catégorie n’a invite cette année que 22 formations, au lieu de 25 dans le passé. Ce qui va donc réduire le peloton de 24 coureurs, passant de 200 élements à 176. Le parcours a lui aussi été modifié, essentiellement lors du dernier kilomètre. Deux courbes seront empruntées cette fois avant la dernière ligne droite afin d’allonger le peloton lorsqu’il entrera dans l’avenue Churchill. Pour diminuer le risque de chutes.

Source: LA DERNIÈRE HEURE, 06.04.16 par Julien Gillebert

Foto: © Photonews

Related news